La Vuachère
Résidence
PPE Lausanne VD

Situation – Programme

Quartier résidentiel historique. Creusant un profond sillon dans la molasse, le cours d’eau la Vuachère délimite les confins est de la commune de Lausanne et marque ainsi sur la majeure partie de son cours, la transition avec Pully.

Le versant droit du vallon, en pente très rapide orientée au sud-est, permet de dégager une vue magnifique sur le la et les Alpes. Ce secteur abrite depuis très longtemps de belles propriétés qui forment un vaste quartier résidentiel, l’un des plus élégants et des plus végétalisés de la ville de Lausanne. C’est à mi-pente de ce coteau que trouvent place les trois petits immeubles de trois appariements chacun, sur une parcelle de forme trapézoïdale qui accueillait jusque-là une maison de maître, démolie pour faire place à la nouvelle réalisation. Celle-ci répond à un programme exclusivement résidentiel, visant des logements de standard élevé, tant dans leur conception que dans la qualité de leur réalisation et de leurs équipements.

La situation aux portes de la ville, dans un quartier de grande qualité, appelait naturellement à une telle option et l’offre de surfaces pondérées par appartement (205 à 220 m2) illustre clairement les intentions du programme. Celui-ci prévoit au total neuf appartements de 7 ½ pièces chacun, pour une hauteur libre de 2.70 m, avec terrasses ou balcon et un garage souterrain.

Projet

Qualité élevée et souplesse d’aménagement. Disposées en éventail, les trois constructions présentent une architecture légère, servie par des détails soignés et un plan d’étage optimisé, évasé vers l’avant en privilégiant les ouvertures côtés sud.

Les bâtiments affirment une géométrie équilibrée et leur volumétrie équilibrée et leur volumétrie contenue est rythmée par les balcons qui courent sur trois façades, de même que par le débordement de la dalle de toiture. Cette dernière présente quatre pans et pente légère, ce mode de faire permettant de renvoyer l’image d’une toiture plate, en adéquation avec les exigences qui prévalent. De même, les balcons restent limités pour des raisons règlementaires, à un débordement de 1.50 m, cette contrainte étant mise à profit pour garantir l’esthétique équilibrée de la construction et le confort des habitants, chaque chambre disposant de son balcon.

Isolées périphériquement et revêtues d’un crépi de finition, les constructions bénéficient d’un chauffage alimenté au gaz naturel, distribué par réseau de serpentins noyés en chape. Des vitrages bois-métal et une isolation phonique accrue caractérisent les choix de construction principaux. Hormis des installations et équipement technique du bâtiment très complets, divers choix restent possible selon demandes des acquéreurs, les propositions généreuse et flexible des espaces intérieurs réservant de tels aménagements.

Au rez, un jardin commun et des surfaces privatives sont incluses dans les aménagements extérieurs, eux aussi développés avec soin et dans le souci de les intégrer à la qualité générale du projet.

Info