Les lofts de la Chocolatière
1026 Echandens
2008-2009

Situation

Depuis 1798, Echandens fait parti du district de Morges et connaît une forte croissance démographique du fait de sa situation privilégiée : dans un environnement de campagne et à proximité des villes de Morges, de Lausanne et de l’accès autoroutier. Au numéro 30 de la Route de la Chocolatière, se trouve un bâtiment industriel qui a d’abord abrité un moulin puis en 1822, la chocolaterie Kohler, ce qui valu son nom à la route et à partir de 1919 l’imprimerie qui éditait les emballages des chocolats Nestlé.

Programme

Le bâtiment principal a été revalorisé par la création d’unités d’habitation et de locaux commerciaux tandis que les annexes on été en grande partie démolies et remplacées par des zones de verdure, libérant ainsi la façade des obstacles à la lumière. L’organisation industrielle du bâtiment a été entièrement conservée, les espaces d’habitation sont de type loft et ont été aménagés au goût des acquéreurs. Les locaux ont été divisés en lots PPE de différentes tailles pouvant être accolés pour s’agrandir.

Chaque lot dispose de deux places de parking. Lors d’une première étape, onze appartements et des espaces de bureaux ont été aménagés. Une deuxième étape concernera sept appartements avec atelier et trois surfaces commerciales.

Tout l’intérêt de la démarche consistait à donner une deuxième vie à ce bâtiment à vocation industrielle. L’idée fut d’en faire habitat dans l’air du temps. Les lofts bénéficient d’une volumétrie importante, inhabituelle dans la construction traditionnelle. Toute la structure a été conservée. Les normes de construction d’origine étaient supérieures aux standards des nouvelles constructions car le bâtiment avait été conçu pour l’imprimerie. Par exemple, la dalle permet de supporter 700 kg au m2 (palettes de papier, machines industrielles) au lieu des 250 habituels. La toiture a été utilisée telle quelle après une simple ré-isolation.

Des velux y ont été insérés pour augmenter la luminosité des espaces de vie. Des places de jeux pour les enfants à proximité de la forêt côtoient des jardins potagers en accord avec la tendance actuelle en faveur de l’écologie. Des panneaux solaires en toiture génèrent de l’eau chaude. Parallèlement, des bras de la Venoge passe près du bâtiment. La Romande Energie envisage d’y réhabiliter un barrage hydroélectrique. Cette production locale d’énergie, à la fois par les panneaux et par le barrage rappelle la vocation industrielle du site

Caractéristiques

Surfaces brutes de planchers :
Etape 1 : 3’049.42 m²
Etape 2 : 1'753.94 m²

Info